• SOPHIE CHIR

    Chorégraphe de la couleur

  • OEUVRES

    COLLIDING 98 - 54x65 cm - Peinture acrylique sur toile & résine

    COLLIDING 100 - 60x73 cm - Peinture acrylique sur lin & résine

    COLLIDING 63 - 60x73 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & résine

    COLLIDING 105 - 130x162 cm - Peinture acrylique sur toile de lin

     

    COLLIDING 62 - 85x110 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    COLLIDING 104 - 130x162 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    COLLIDING 106 - 130x162 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    COLLIDING 101 - 130x162 cm - Peinture acrylique sur toile de lin

    COLLIDING 74 - 100x148 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    COLLIDING 13 - 72x53 cm - Peinture acrylique sur toile & laque

    COLLIDING 3 - 110x80 cm - Peinture acrylique sur toile & laque

    COLLIDING 11 - 98x98 cm - Peinture acrylique sur toile & laque

    COLLIDING 12 - 98x98 cm - Peinture acrylique sur toile & laque

    COLLIDING 52 - 152x98 cm - Peinture acrylique sur toile & laque

    COLLIDING 61 - 114x162cm - Peinture acrylique sur toile & laque

    COLLIDING 51 - 97x147cm - Peinture acrylique sur toile & laque

    COLLIDING 53 - 97x97 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    COLLIDING 5 - 98x150 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    COLLIDING 10 - 57x72 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    COLLIDING 15 - 62x72 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    COLLIDING 13 - 53x72 cm - Peinture acrylique sur toile de lin & laque

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

    Détails COLLIDING - Peinture acrylique

  • BIOGRAPHIE

    Sophie Chir vit et travaille à Paris.

    L’artiste crée des œuvres qui évoquent la calligraphie ou encore un univers floral.

    Elle est inspirée par les couleurs flashy des mangas, le street art, ainsi que par son expérience au sein de la Maison Lemarié - l'un des derniers plumassiers et fleuristes au monde - qui réalise notamment l'iconique Camélia de Chanel et qui travaille pour les plus grandes maisons de haute couture.

    Toutefois, sa principale inspiration reste la musique, car Sophie est synesthète (1) comme : Wassily Kandinsky, Joan Mitchell, David Hockney, Charles Baudelaire, Duke Ellington, Miles Davis, Pharrell Williams, Stevie Wonder ou encore Marilyn Monroe...

    Les créations de Sophie Chir nous font partager une expérience sensorielle autant rythmique que sensuelle, qui tient de sa capacité d'associer, de manière involontaire et automatique, un son à une couleur.

    Une immersion musicale est donc indispensable au processus créatif de l’artiste. Elle se livre à une sorte d’happening musical à huis clos dans son atelier auquel elle s’est préparée des jours voire des semaines en écoutant sans discontinuer la même musique.

    Son geste pictural consiste à frapper, projeter au couteau la peinture, afin d’organiser des collisions colorées (2).

    Telle une balle lancée, la peinture voltige, rebondit, se juxtapose ou se superpose, créant une infinité de détails, mais aussi de reliefs et de contrastes, qui aménagent plans et profondeurs et qui explorent la 3ème dimension.

    Sophie produit ses œuvres en une seule fois et en prenant le parti de ne jamais les retoucher. Seules les toiles, qui présenteront un grand nombre de détails «parfaits», seront considérées comme réussies par l'artiste.

    Une peinture d’action qui nous livrent des chorégraphies visuelles riches en couleurs et en émotions.

     

    (1) La synesthésie est un phénomène neurologique rare qui connecte deux sens. Dans le cas de Sophie, les sons sont transformés en couleurs.

     

    (2) Le nom Colliding que l’artiste donne à ses toiles, vient de sa technique. Colliding vient du verbe anglais to collide qui se traduit par entrer en collision en français.

  • CURRICULUM VITAE

    2018

    Galerie Menouar - Paris, France

    Galerie Perahia - Paris, France

     

    2017

    Galerie Menouar - Paris, France

    Cobra Art Gallery - Amsterdam, Pays-Bas

    Fidal Fiducie (Cabinet d'avocats) - Paris, France

    PricewaterHouseCoopers (Cabinet d'audit) - Paris, France

    World Art Dubaï - Emirats Arabes Unis

    Galerie Perahia - Paris, France

     

    2016

    Galerie Menouar - Paris, France

    Galerie Perahia - Paris, France

    Galerie Marciano Rivoli - Paris, France

    PricewaterHouseCoopers - Neuilly, France

    Hôtel de ville - Thiais, France

    Cabinet Herbert Smith Freehill - Paris, France

    Art3F Paris Art fair - Galerie Inné'Art - Paris, France
    Roche (Laboratoire pharmaceutique) - Boulogne-Billancourt, France

     

    2015
    Galerie Marciano Rivoli - Paris, France

    Roche (Laboratoire pharmaceutique) - Boulogne-Billancourt, France

    Art3F Mulhouse Art fair - Galerie Inné'Art - Mulhouse, France

    Piasa - Maison de ventes aux enchères - Paris, France (Vente caritative d'art contemporain au profit de l'association «France Inde Karnataka»)

     

    2014

    Galerie Marciano Rivoli - Paris, France

    GMAC Art fair - Paris, France

    SIAC Art fair - Marseille, France

     

    2013
    GMAC Art fair - Paris, France

  • EXPOSITIONS

    Galerie Menouar - Paris, 2017

    Galerie Menouar - Paris, 2017

    Galerie Menouar - Paris, 2017

    Galerie Menouar - Paris, 2017

    Galerie Cobra Art - Amsterdam, 2017

    Galerie Perahia - Paris, 2017

    Galerie Perahia - Paris, 2017

    Galerie Perahia - Paris, 2016

    Galerie Perahia - Paris, 2016

    Galerie Marciano Rivoli - Paris, 2014

    Galerie Marciano Rivoli - Paris, 2014

    Fidal Fiducie - Paris, 2017

    Fidal Fiducie - Paris, 2017

    Strasbourg, 2016

    Strasbourg, 2016

    Strasbourg, 2016

  • TEXTES ET PRESSE

    INTERVIEW LIVRE SCOLAIRE

    Livre scolaire "Quartier Français 6" - Editions Pelckmans - 2017

    L'interview de Sophie Chir et l'article "La synesthésie le secret des artistes" - illustré par une toile de l'artiste - ont été réalisés par Stéphanie Pelinski co-auteur de "Quartier Français 6".

    Ce livre est destiné aux élèves de terminale qui apprennent le français en Belgique Flamande.

    TEXTE CRITIQUE D'ART

    SYNESTHÈTE & CHORÉGRAPHE DE LA COULEUR - 2015

    Par Marion Zilio

    Critique d’art, commissaire d’exposition, curateur, et médiatrice culturelle

    Docteur en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts

     

    Le geste pictural de Sophie Chir tient à la fois de l’abstraction lyrique, dont elle retient la volonté d’expression pure et la forme intuitive, et d’un art informel qui laisse toute sa liberté à l’imprévu des collisions entre les couleurs et les matières.

    Ces compositions électriques produisent, par l’alternance d’empâtements et de zones de transparence, une expérience sensorielle, autant rythmique que sensuelle, qui nous immerge littéralement dans la peinture. Cette propension à l’immersion, Sophie la tient de sa capacité à associer, de manière involontaire et automatique, un son à une couleur ; car Sophie est synesthète (1), comme le furent Wassily Kandinsky ou Arthur Rimbaud, pour ne citer qu’eux. Ce phénomène neurologique rare connecte en effet deux sens. Ici la musique – nécessaire au processus de création de l’artiste – est transformée en couleur. Cette traduction du son en touches colorées relève d’un mécanisme qui fait le lien entre un corps percevant et un réel se trouvant, de fait, interprété dans une forme singulière et multimodale. Sophie Chir nous en livre une chorégraphie visuelle riche en couleurs, mais aussi teintée d’une sensibilité accrue pour l’organisation de l’espace de la toile.

    La série Colliding, par exemple, se forme par petits tas de couleurs se percutant au gré de la musique, et aménageant une esthétique « informelle » virant à l’abstraction. Mais à l’opposé du dripping de Pollock, son geste ne consiste pas à « laisser goutter » la peinture, elle est bien davantage fouettée, frappée, projetée au couteau, afin d’organiser des rencontres colorées. Telle une balle lancée, la peinture voltige, rebondit, se juxtapose, ou se superpose, créant une infinité de détails, mais aussi de reliefs et de contrastes aménageant plans et profondeurs. Bien que dépassant les limites du cadre, sa peinture ne vise pas non plus à recouvrir toute la surface du tableau. Sophie prend soin, au contraire, d’aménager des espaces vides, de s’extraire du motif, ou de l’aspect plat et répétitif du all-over. Car il y a chez cette artiste la volonté d’expérimenter une autre dimension. Une sorte d’a-pesenteur qui se déploie dans toute sa puissance dans la série ZERO-G (Zero-Gravité). Réalisées sur des plaques de plexiglas et suspendues à plusieurs centimètres du mur, ses compositions semblent perdre toute gravité, nous confondant d’opacités en transparences, d’égarement en absorption. Les lignes de forces s’incarnent alors sur un rapport de matérialité et d’immatérialité, de visible et d’invisible, de pleins et de vides.

    Recouvrant par la suite ses tableaux d’une résine lisse et translucide – issue de la technique de la laque chinoise –, Sophie réactive une certaine esthétique des fluides qui n’est pas sans rappeler le maniérisme japonais. Influencée par l‘univers des mangas, pour ses couleurs flashy, et de manière plus générale, par la tradition orientale, pour l’équilibre de ses compositions, ses toiles dégagent une véritable énergie abstraite et potentielle. Comme dans la culture nippone, la fixité est toujours mouvement, puissance de vie ou élan vital. Le vide habite le plein, et inversement, cependant que les effets de surface, presque miroïques de ces tableaux, renvoient à des variations sans fin qui captent le regard, plan après plan, et éveillent un sentiment de douce plénitude. En ce sens, son œuvre semble plus proche du paysage que de l’abstraction, fût-il un paysage intérieur.

     

    (1) Le terme synesthésie provient du grec syn qui signifie « avec » (union), et de aesthesis qui désigne la « sensation ».

    PRESSE THIAIS MAGAZINE

    "Les peintures de Sophie Chir illuminent l'Hôtel de Ville" - 2016

    Article pour le magazine de la ville de Thiais à l'occasion de l'exposition de l'artiste dans le hall de l'hôtel de Ville de Thiais

    INTERVIEW FIK MAGAZINE

    "Découvrez l'envers du décor" - 2015

    Interview pour le magazine de l'Association France Inde Karnakata dans le cadre de la vente caritative d'art contemporain se déroulant chez la maison de vente aux enchères Piasa à Paris.

    INTERVIEW CREATIVIDA WEB MAGAZINE

    "What happens when I create"

    Interview pour le web magazine Creativida

  • VIDEOS

  • CONTACT